Activités Sportives Prochaines Courses Running

Am I Crazy ? En route pour la SaintéLyon

Ma stratégie de course pour ma toute première SaintéLyon

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Suis je fou ? Cette question, je me la pose régulièrement depuis que j’ai commencé à courir.

 

Ancien obèse, je suis venu à la course à pied pour perdre du poids et non pas intérêt pour ce sport, bien au contraire ( Je vous raconte comment j’ai perdu 50 kilos dans les articles disponibles ici).

 

Mais le running est devenu rapidement addictif et après quelques semaines, j’ai commencé à repousser mes limites afin de remporter le « défis » que me lancait Nike via les réseaux sociaux.

 

Rétrospectivement, je trouve que les copains de chez Nike sont des gens plutôt ambitieux : Lorsqu’ils se sont rapprochés de moi, je me contentai de sorties tranquilles et jamais au dessus de 10 kilomètres ce qui était déjà pas mal vu mon historique sportif.

 

Alléché par les tenues promises en récompenses, je passai directement à l’étape 15 kilomètres puis au semi dans la même semaine, ce qui me permis d’être « sponsorisé » Nike pour ma première année running en 2014.

 

Cette expérience conjuguée à l’exaltation ressentie après ma première course officielle réalisée 2 mois plus tard, me décida à envisager un marathon après 9 mois de pratique seulement, allant à l’encontre des nombreux conseils reçus par des Twittos-runners et de ma famille. J’entends encore ma mère ma dire «  Mais tu es fou ! »

 

Je bouclais donc avec succès mon premier marathon en Novembre de la même année ( Mon Compte Rendu du Marathon Nice-Cannes juste ici). Ma folie des grandeurs semblait s’arrêter là et resignait pour le Marathon de Paris en Avril 2015 qui se déroulait le jour même des 1 an de mon premier dossard.

 

Et puis j’ai eu un nouveau coup de folie dès le lendemain du Marathon de Paris. J’ai vu passer sur les réseaux sociaux que les inscriptions à la SaintéLyon étaient ouvertes et je me suis inscrit sans réfléchir dès le sur lendemain, emportant dans ma folie mon amie Vannessa.

IMG_8823

 

Désolé Vanness’ ;p

 

Je me suis laissé happer par la célébrité de la course.

 

Avant l’inscription, en Tarés de niveau 2, nous étions parti sur l’idée de partir en marchant tranquillement et de ne courir que les 22 derniers kilomètres ; quitte à partir quelques heures avant le départ, ne pas être classés mais finir avec un T-shirt finisher à l’arrivée et de jolis souvenirs ensemble sur le beau parcours de cette course mythique.

Mais l’inscription validée, nous passions dans la même journée de Tarés de niveau 2 au niveau 3 et planifions de prendre le départ officiel pour être classés en « marchant plus vite et en trottinant » Objectif 15 heures la limite fixée par l’organisation. Tarés mais pas trop 😉

teamtares

Nous n’en avons plus reparler jusqu’à nos retrouvailles la veille de Marseille-Cassis 6 mois plus tard, évitant habillement le sujet au RunInLyon… ( Le récit de ces 2 courses juste ici )

 

Vanessa avait bien cogité et prévoyait d’alterner course et marche à pied contrariant la stratégie que j’avais imaginé ( à savoir marcher !) Je me suis donc moi même mis à y réfléchir tout en restant borné sur mon idée de marcher.

 

Avant hier, j’ai entrepris de m’entrainer à marcher longtemps ( Pas la folle la guêpe ! ) Durant cette première randonnée de 3heures et 20 kilomètres, j’ai reçu via les réseaux sociaux de nombreux conseils et notamment concernant la méthode Cyrano.

 

Je profite de cet article pour remercier les personnes qui m’ont accompagnées dans la réflexion.

 

Merci Mickaël d’avoir évoqué le sujet.

Merci ValMente d’avoir exposé clairement le principe et d’avoir validé les différentes étapes de ma réflexion concernant la méthode.

Merci Daddy de m’avoir fait comprendre qu’il était plus dingue de tout faire en marchant qu’en alternant marche et course

Merci PonPon d’avoir partagé ton expérience de la course.

 

Le détail de la discussion sur la publication Instagram qui résumé ma sortie randonnée .



 

Alors la méthode Cyrano Késako ?

 

Pour faire simple : la méthode Cyrano part du principe que l’on va plus loin en alternant course et marche qu’en courant tout le temps même lentement, les phases de marche permettant au corps de récupérer.

 

Plusieurs durée et alternance sont proposées dans des tableaux complexes sur le net mais Valmente nous a maché le travail, en nous suggérant de faire 20 minutes de courses et 5 minutes de marche en alternance.

 

Il ne restait plus qu’à choisir les allures de marche et de course.

 

Fort de ma petite randonnée sans forcée de 20 kilomètres en 3 heures à l’allure de 6,37kms/h, j’ai opté pour un rythme de 6kms/h pour prévoir de la marge, soit 10min/km.

 

Le choix du rythme de course a été plus compliqué au hasard de mes recherches sur des forums tenus par des coureurs, je suis tombé sur une discussion de centbornards parlant d’un ratio temps de 2,5 à 2,82 par rapport à un marathon sur 100 kilomètres.

 

Avec cette donnée, j’ai cherché à savoir ce que cela donnerait sur la SaintéLyon soit 72kms. Attention je sors les maths ;p

 

Sur 100 kms avec le ratio le plus défavorable cela donnait :

 

100 kms comparé à un marathon 100 / 42 = 2,38

 

Soit un ratio théorique de 2,38

 

Le ratio le plus défavorable est de 2,82

 

2,82 – 2,38 = 0,44

 

Soit 0,44 de marge pour 100 kms

 

Mon raisonnement est que si j’applique cette marge de sécurité qui est le ratio le plus défavorable trouvé sur 100 kilomètres et que je l’applique à un « petit » 72 kilomètres j’aurais une grosse marge de manœuvre.

 

72 kms comparé à un marathon:

 

72 / 42 = 1,72

 

Soit un ratio théorique de 1,72

 

 

En rajoutant la marge la plus défavorable du 100 kms

 

1,72 + 0,44 = 2,16

 

Si j’applique ce ratio à mon temps sur marathon :

 

4h10 soit 250 min

 

250 x 2,16 =540min soit 9h

 

72 kms parcourus en 9 heures donne une vitesse moyenne de 7min30/km.

 

Je me calerai donc sur cette allure pour la course à pied.

 

Le mixte de ces allures marche/course donne la prévision suivante.

 

 

allure saintéLyon

 

 

Soit un chrono final inférieur à 10 heures permettant d’obtenir une « distinction » sur la course nommé Saintélyon de Bronze. Bienvenue dans la Team Tarés Niveau 4 😉

 

Et vous ? Avez vous des projets complètement fous ? Avez vous des conseils à me donner sur la SaintéLyon ?

 

A bientôt.

 

Paul.

 

Envie de laisser un commentaire ? Ca se passe en bas de page ! 😉

5 Commentaires

  • codecontes
    5 novembre 2015 - 12 h 53 min | Lien

    Ça me plaît ton histoire de tarés. Nous on appelle ça des défis fousprochain d3fi fou:2 marathons en 2016.

  • paulmatwinch
    5 novembre 2015 - 13 h 54 min | Lien

    Merci pour ton commentaire 🙂 Quels marathons comptes tu faire ?

  • Madmax
    10 novembre 2015 - 16 h 11 min | Lien

    N’oublies pas que cela se court de nuit.. Donc pour l’avoir fait en relais il y a quelques annees.. Je te conseille de courir de nuit avec la frontale car c’est un peu special..
    Donc les calculs a mon avis ca marche pas trop.. Cours de nuit avec ta frontale dans la forêt et tu referas tes calculs apres 🙂

  • 11 novembre 2015 - 9 h 49 min | Lien

    Je pense que ça pourrait être juste pour les 10h avec seulement 15 minutes de marge : il faut prévoir le dénivelé, même s’il n’est pas énorme, la densité de la course aussi, et surtout la fatigue sur la fin. Et un seul arrêt si j’en crois le graphique ? Même si vous avez ce qu’il faut sur vous, je trouve ça ambitieux. Non pas que je veuille casser l’objectif, mais je sais que c’est dur de ne pas atteindre son but ! Qu’en penses tu ?

  • paulmatwinch
    13 novembre 2015 - 11 h 59 min | Lien

    Oui, je suis d’accord 🙂 on va se concentrer sur les allures et si on a besoin de pauses ou de ralentir, nous ne nous prendrons pas la tête. Notre but premier reste de finir.

    Merci d’avoir commenté et à bientôt.

    Paul

  • Et vous ? Vous en pensez quoi ?

    Motorisé par: Wordpress
    %d blogueurs aiment cette page :